A l’approche du 11 mai, les vendeurs de cycles sont très sollicités et les villes s’adaptent au retour massif des cyclistes. Les deux-roues permettent d’assurer une distance sociale plus difficile à mettre en œuvre dans les transports collectifs.

Source

Aller à la barre d’outils