L’ancien expert du Fonds monétaire international affirme que la « reprise sera peut-être lente » mais qu’on « a vu le fond du trou ». Selon lui, « cette crise renforcera la déglobalisation ».

Source

Aller à la barre d’outils